Tarte aux myrtilles

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas passé un dimanche à ne rien faire comme ça! Bien sûr, quand je dis « ne rien faire » ça signifie seulement, ne pas m’imposer de programme et en profiter pour faire ce dont j’ai envie.

Aujourd’hui ça s’est traduit par:

  • Commencer un bullet journal : je reviendrais peut-être là-dessus dans un prochain article
  • Faire une tarte aux myrtilles (on y vient)
  • Continuer de lire La révolte des premiers de la classe
  • Faire une ratatouille
  • Coudre une manche de robe (j’en reparlerais peut-être aussi un jour 🙂

Pour le moment, restons-en à la tarte aux myrtilles.

Pour la petite histoire, ma moitié raffole des myrtilles et l’autre jour, en allant faire les courses, je suis tombée sur des cagettes entiéres en promotion et surtout produites en France. Par contre, même si les mueslis du matin permettent d’en consommer un peu, c’est loin d’être suffisant pour finir 1kg. Il a fallu trouver des solutions.

J’ai la chance d’avoir une bibliothèque de livres de recettes assez fournie. En fouillant un peu, je suis tombée sur ma boite à fruits, une boite de livres de recettes consacrés aux fruits (nan, sans blagues…)

IMG_1820.JPG

Et j’en ai sortie ce merveilleux livre :

IMG_1814

qui contenait cette magnifique recette :

FullSizeRender.jpg

Pour la pâte sucrée, j’ai préféré aller pêcher la recette ailleurs, dans le super livre de Michel et Augustin Passer votre C.A.P. Pâtissier (tout lien avec l’article précédent serait totalement fortuit…)

IMG_1817

C’est une recette assez simple même si elle peut être un peu technique pour les non initiés. Le secret réside dans le crémage (le travail du beurre et du sucre) et le fraisage (étaler la pâte avec la paume de la main avant de la remettre en boule)

FullSizeRender-2

Pour le reste c’est simplement:

  • 100g de beurre
  • 80g de sucre glace
  • 1 oeuf
  • 200g de farine
  • 1 pincée de sel

Il faut commencer par crémer le beurre et le sucre. Le beurre doit être pommade et le tout doit former une masse à la texture crémeuse (comme son nom l’indique…)

Ensuite il faut ajouter l’oeuf et remuer pour obtenir une texture d’oeufs brouillés.

Sur un plan de travail propre, disposez la farine+sel en tas et faites un puit avec la main. Ajoutez le mélange beurre+sucre+oeuf dans le puit et ramenez la farine, puis mélangez/coupez pour obtenir une pâte en boule. Attention à ne pas trop la manipuler, au risque d’avoir une pâte trop élastique et difficile à travailler (merci le gluten!)

Quand la pâte forme une boule, abattez la avec la paume de la main, en partant du centre pour aller vers l’extérieur. Ramener la pâte en boule et répétez l’opération une fois. Puis réserver la pâte au frais pendant 30min – 1h

Quand la pâte est prête, étalez-la dans un moule à tarte et faites-la cuire à blanc (après l’avoir piqué) pendant 10min à 180°C.

Puis préparez un appareil en mélangeant

  • 10cl de crème fraiche
  • 75g de sucre semoule
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 50g de poudre d’amande

Quand la pâte est cuite, coulez l’appareil dedans et disposez 500g de myrtilles dessus

Faites cuire à nouveau 25min à 180°C ou jusqu’à ce que l’appareil soit complètement cuit

Sortez la tarte du four et saupoudrez de sucre cristal ou sucre glace.

Un conseil, dégustez-la quand elle a refroidie, elle n’en sera que meilleure!

IMG_1811.JPG

Et voilà le travail! A vous de jouer!